Qui êtes-vous ?

Ma photo
Une famille d'Audincourtois d'adoption partie à la découverte du monde pendant 200 jours.

lundi 4 août 2014

Les préparatifs : la banque


Pour un tel voyage, il faut anticiper les moyens de paiement à l’étranger. Et surtout, évaluer la solution la plus souple et la moins coûteuse en termes de frais bancaires.


Nous avons donc pris un peu de temps pour étudier les différentes possibilités. Certains voyageurs ont déjà fait des comparatifs qui ont orienté nos choix :

Nous avons donc adhéré au forfait Jazz International niveau 2 de la Société Générale (paiements et retraits à l’étranger sans frais).
 On doit s’engager pour 1 an à un coût de 11 € par mois + 8.10 € avec une mastercard classique soit 229.20€ annuel.
Plafond de retraits 460 € / jour - 2 000 € / période de 7 jours
Plafond de paiement 5 000 € par mois.

Les arguments pour ce forfait :

o  D’après nos simulations, compte tenu de notre budget sur place, l’abonnement revient moins cher que les frais estimés avec une utilisation de Boursorama et de la BNPP nos banques principales actuelles.

o   Les démarches étaient simples car nous avions encore un compte à la SG. 

o  La SG propose des cartes Mastercard, alors que toutes nos autres cartes sont sur le réseau Visa.

o  Le forfait comprend l’assurance des moyens de paiement.

Bonne surprise : quand elle a appris notre demande de souscription et notre projet, la directrice de notre agence de la SG nous a appelés pour nous conseiller de la prévenir quand on change de pays afin d'éviter les problèmes de blocages de carte. Très sympa de sa part! Surtout quand on sait qu'il y a moins d'un an, on a transféré quasiment tous nos comptes de la SG à la BNPP.

Nous prendrons aussi les 2 cartes visa de notre banque principal BNP Paribas.
Les frais de retraits et paiements à l’étranger sont élevés (2.90% + 0.80 € par paiement ou +3 € par retrait). Mais la BNPP a des accords sans frais de retrait avec des banques présentes en Australie, Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis. (Deutsche Bank, Westpac et Bank of America)

=> cartes à utiliser principalement dans les Banques Partenaires.


Nous avons aussi une Visa premier de Boursorama gratuite et frais à 1.99% sur paiements et retraits à l’étranger. Nous avons utilisé cette carte pour le paiement des billets d’avion afin de profiter de l’assurance de la visa premier. Avec ce type de banque, les frais sont donc réduits, mais de nombreux clients se plaignent du blocage de la carte si on fait trop de retraits à l’étranger et ce d’autant plus si on change souvent de pays. Nous l’avons utilisée sans problème aux Etats-Unis l’an dernier. Mais le risque de devoir gérer un déblocage de la carte depuis l’étranger existe et, avec Boursorama, on n'a pas un gestionnaire de compte qui nous connait et qui pourra débloquer la situation rapidement.

=> carte à utiliser dans les cas suivants :
  • si on a besoin d'être couvert par l'assurance de la visa.
  • si le plafond de la carte SG est atteint.
  • si le réseau Mastercard n'est pas disponible.

 En plus des cartes, nous partirons avec quelques dollars en espèces.
En revanche, nous ne prendrons pas de traveller’s cheques. C'est peut-être plus sécurisant, mais les frais sont élevés, et la solution ne me parait pas très souple.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire