Qui êtes-vous ?

Ma photo
Une famille d'Audincourtois d'adoption partie à la découverte du monde pendant 200 jours.

lundi 16 février 2015

4 au 6 février de Kuala Lumpur à Johor Bahru – Malaisie

Nous sommes heureux de retrouver notre liberté de mouvements  en prenant possession de notre Proton Saga FLX. La conduite est à gauche, mais les routes sont bonnes, et la conduite tranquille.
Au départ de Kuala Lumpur, nous prenons la direction de la côte d’Andaman. Les paysages, c’est simple : des palmiers à perte de vue. Et de temps en temps, nous traversons des petites villes  bien bétonnées et pas très belles.
Nous rejoignons la côte à Port Dickson. C’est censé être la station balnéaire, où les habitants de Kuala Lumpur viennent passer le week-end.
Certes, nous ne sommes pas le week-end, mais nous avons plutôt l’impression d’arriver dans une ville abandonnée. Difficile d’imaginer l’endroit animé le week-end.
Un peu à l’écart des barres d’immeubles, nous trouvons une petite plage assez sympa, nous finirons la journée ici et trouverons facilement une chambre pour la nuit. Petite particularité Malaisienne, dans cette chambre comme dans les prochaines que nous ferons, nous découvrons au plafond une flèche verte qui indique la direction de la Mecque.

Le lendemain, nous poursuivons notre route vers le sud. Prochaine étape Malacca.
Nous garons la voiture pour finir la découverte à pieds. Un habitant nous revend un de ses tickets de parking et nous en explique le fonctionnement. Le concept nous amuse bien. Il s’agit de cartes à gratter qu’on peut acheter à l’avance. Pour les utiliser, on gratte la date et l’heure de parking.
Nous arrivons en premier dans la partie moderne de la ville. Quelques centres commerciaux et des hôtels. Nous ne sommes pas vraiment emballés. Il y a apparemment un projet de construction sur une presqu’île artificielle digne de Dubai, qui nous laisse assez perplexes. La ville semble si calme, on se demande bien qui viendra dans ce grand complexe.
Nous finissons par entrer dans Jonker street. Le quartier historique est vraiment agréable. De belles petites maisons colorées. Si l’architecture est typique de la période coloniale portugaise, la plupart des commerces sont chinois. Drôle de mélange.
Nous poursuivons vers une sympathique petite place avec les trishaws décorés de peluches pour attirer les enfants ! 




Nous prendrons un peu de hauteur à l’église Saint Paul, pour admirer la vue sur la ville.


Il fait vraiment très très chaud cet après-midi, alors nous écourtons la visite de la ville et préférons reprendre un peu la route et nous ferons étape 40 km plus loin dans une petite ville Muar. Là aussi, nous trouvons facilement un hôtel en ville. On y retrouve les maisons colorés et là aussi la plupart des commerces est tenue par des chinois.


Deux choses nous étonnent ici:
- c’est la taille et l’ouverture des égouts que nous devons enjamber pour accéder aux trottoirs. On se dit que la mousson ici, ça doit être quelque chose !
- et les animaux qui traînent dans la rue!





Nous profiterons d’un magasin qui vend tout à 2 RM soit 50 centimes pour faire quelques achats pratiques à moindre coût (feuilles de papier et autocollants pour qu’Elise puisse dessiner, écouteurs et montre pour Thibault, …)


Dernière étape de notre road-trip Johor Bahru. La ville est à la frontière avec Singapour. C’est là que nous laisserons la voiture. Le centre est un avant goût de Singapour, des grattes ciels et des malls. Mais étonnamment au milieu de tout cela, nous logeons dans une petite rue piétonne, où du matin au soir, des personnes sont attablées et mangent dans la rue dans une ambiance conviviale.



 Dernière soirée avant de rejoindre Singapour. On profite du wifi du restaurant pour skyper avec les cousins Baptiste, Maëlle chez les papi-mamie de Béhonne et les copains Erwan et Ismaelia. Ils vont repartir à l'école après la pause déjeuner, et nous nous apprêtons à rentrer nous coucher. Ça fait du bien de "voir" la famille et les copains!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire