Qui êtes-vous ?

Ma photo
Une famille d'Audincourtois d'adoption partie à la découverte du monde pendant 200 jours.

mercredi 15 avril 2015

13 au 17 Mars - Christchurch, Nouvelle Zélande, île du Sud

Après un nouveau vol sans encombre, nous atterrissons à 23h40 à Christchurch. Les douaniers néo-zélandais ont la réputation d’être pointilleux. Nous pouvons confirmer. Nous étions prévenus qu’il faut bien tout déclarer sur les fiches sanitaires. Aussi, j’avais bien dit à Mathias (qui se moquait de moi) de bien cocher que nous avons de la nourriture dans son sac. Pour lui, déclarer quelque chose était le meilleur moyen de se faire contrôler. Des petites affiches rappellent les risques de 400 NZD d’amende si on ne déclare pas bien.
Après le coup de tampon sur le passeport, il faut refaire la queue avec les bagages pour que ceux-ci passent aux rayons X. Un premier douanier nous demande ce que nous avons comme nourriture. Nous répondons que nous avons juste des petits pains et des croissants pour les enfants. Il nous demande si nous n’avons pas de fruits. Non nous n’en avons pas. OK, tout va bien.
Nos bagages passent aux rayons X. RAS.
Nous sommes prêts à sortir quand un chien des douanes vient renifler le sac de Mathias. Le chien découvre un petit pain au lard, qui n’entrera pas en Nouvelle-Zélande ! Une douanière nous invite à la suivre à l’écart. Elle explique qu’introduire de la viande est interdit. Elle nous demande si nous avions coché que nous de la nourriture. C’était heureusement bien le cas. Ouf ! Nous nous en sortons avec un simple rappel de la loi !
Nous pouvons enfin prendre le taxi qui nous conduit à notre motel. La propriétaire a préparé notre « Unit » pour notre arrivée tardive. « Unit » qui s’avère être un grand appartement. Parents et enfants ont des chambres séparées, nous avons une vraie cuisine, un canapé. Une douche et une baignoire. Tout ce confort fait du bien !

Notre première impression de la ville n’est pas très bonne (et ce n'est pas seulement lié à la météo maussade qui nous oblige à ressortir pantalons et polaires). Le quartier où se trouve notre motel a du être assez fortement touché par les tremblements de terre de 2011. Des maisons sont abandonnées, certaines en attente d’être démolies.
Le dimanche nous profitons d’une éclaircie pour nous rendre au centre ville à pieds. C’est assez effrayant. La ville semble abandonnée.



Nous finissons par arriver dans une rue un peu plus vivante et reconstruite.


Les alentours de la cathédrale sont presque dérangeants. Les dégâts causés par le tremblement de terre sont en soi une attraction touristique. On a l’impression que certains sites ne seront jamais restaurés.


Un peu plus loin, il y a enfin un peu plus de vie. Nous sommes au quartier Re :Start. Des boutiques et restaurants sont installés dans des containers colorés. En ce dimanche, c’est assez animé et agréable.


Nous continuerons jusqu’au jardin botanique, où les enfants se défoulent dans le playground.


Pour notre dernière journée à Christchurch, et comme promis aux enfants la veille, nous passerons une bonne partie de l’après midi au centre culturel où des tonnes de Légos sont à disposition.


Après ces 3 journées tranquilles, nous sommes prêts à partir sur les routes de Nouvelle-Zélande pour 3 semaines.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire